Des questions? téléphoner nous au +49 (0)761 76 999 422
Solutions provided by Coreva Scientific, budget-impact, cost-effectiveness

Analyse d’impact budgétaire (AIB ou MIB)

Objectif: quantifier l’impact du changement des pratiques de santé sur le budget d’un payeur

Utilisation: pour notifier l’interaction et la communication avec les organismes payeurs

Identifier: facteurs de coûts, groupes de patients cible et changements budgétaires

Informer: les discussions des payeurs, assurance et remboursement

L’analyse d’impact budgétaire (AIB) ou la modélisation de l’impact budgétaire (MIB) est une partie essentielle de toute évaluation économique de la santé. Dans de nombreux pays, l’AIB est necessaire pour obtenir un remboursement. Même lorsque ce n’est pas obligatoire, de nombreux fournisseurs de soins de santé n’ajouteront pas de nouveaux produits à leur liste sans une AIB complète. Le but d’une AIB est de quantifier (avec une estimation de l’incertitude) les conséquences financières de l’adoption d’un nouveau produit de soins de santé dans un environnement médical déterminé. Plus précisément, l’AIB prédit comment une modification du produit utilisé ou le mélange de produits utilisés pour traiter un cas clinique affectera les dépenses globales liées à cette maladie. L’AIB considère à la fois l’efficacité et la sécurité des produits et se concentre généralement sur un horizon à court ou moyen terme de 1 à 5 ans. Une AIB est souvent accompagnée  d’une analyse coût-efficacité (voir ACE pour plus de détails). Ceux-ci se déroulent sur un horizon de temps plus long, jusqu’à la fin de durée de vie des patients, et peuvent inclure la prise en compte de la qualité de vie du patient. Une AIB est utilisée principalement pour communiquer avec les organismes payeurs privés, alors qu’une ACE est plus intéressante pour les médecins, les payeurs du secteur public (Sécurité Sociale par exemple) et les patients.

Lecture recommandée:

budget-impact